Nouvelle soirée de gala ce samedi en notre Shape’n Go Arena de Thuillies où notre Ligue A recevait le VC Oudegem.  Bien qu’ayant vécu ses plus belles heures, le club flandrien est auréolé de plusieurs accessits engrangés sur la dernière décennie.

Dès l’entame, on sent le chaudron de l’Arena bouillonnant et prêt à s’enflammer, les spectateurs sont (encore !) venus en nombre et les « Pink Ladies » apparaissent concentrées et déterminées.

Elles mènent dès l’entame et ne s’en laissent pas compter malgré les expérimentées Daniels et Van Bree en face. Tchalou mène (23-22), un service ace de Marte octroie même 2 balles de set (24-22) aux nôtres.  Mais la réception visiteuse tient le side-out suivant et les Flandriennes enchainent, via Van Sas rentrée au jeu pour l’occasion, 3 services qui ne permettent pas à nos locales de se positionner favorablement sur la réception-attaque. Le match bascule dans l’escarcelle d’Oudegem, tout heureux de s’en être sorti pas le chas de l’aiguille, malgré la domination et la qualité de jeu développé par les nôtres

Encore une fois, ni la qualité du jeu – parfois unanimement reconnue – ni les progrès amassés par l’ensemble de l’équipe ne se trouvent récompensés au marquoir. Tout comme contre Gent fin octobre, les « Pink Ladies » n’arrivent à conclure un set pourtant mené de main de… maestro !

Dans la deuxième manche, on voit des Tchalou’s girls – finalement pas trop marquées par la perte du set initial – persister dans leur jeu rapide et physique, parfois asphyxiant l’adversaire qui ne sait plus où donner de la tête.  Mais cette fois, et un adversaire prévenu en vaut le double, Oudegem tient aux basques locales et dans le money time donne un coup de boutoir pour faire plier les roses locales (21-25).

Dans la manche suivante, encore une fois, la team de Ugo remet l’ouvrage sur le métier et repart de plus belle pour s’échapper au marquoir (11-6 puis 18-12).  Mais quelques rotations plus tard, de façon inespérée (pour elles) ce sont les Flandriennes qui coiffent les locales (21-22) puis clôturent avant qu’il ne soit trop tard, toutes heureuses de s’en sortir à si bon compte.

Encore une fois, les progrès des Tchalou’s girls sont certains et constatés par tous. Dommage que cela ne soit pas récompensé par quelques sets pris et autre point au classement.

Bien que privées d’expérience de cette plus haute division du pays, elles ne doivent sans doute s’en prendre qu’à elles-mêmes. Leur déception n’en étant que d’autant plus grande.

Mais la chaude ambiance d’une salle (quasi) comble, le soutien inconsidéré de leurs supporters et les avis qualitatifs partagés par d’aucun autour du terrain doivent leur rendre le sourire et leur faire croire inévitablement en des jours meilleurs et plus justes !

Pourquoi pas lors des 2 matches de décembre (dont le 21 contre Antwerp à la Shape’n Go Arena !!) ?

Supporters tous au poste !