4 jours après une victoire « historique » (au sens premier du terme) contre Lendelede,  Tchalou reçoit la formation de Michelbeke, troisième adversaire de rang, dans sa « Shape’n Go Arena » de Thuillies.

Les formations se sont rencontrées à 2 reprises en préparation et se connaissent par conséquent.

A ce jeu tactique du chat et de la souris, ce sont les est-Flandriennes qui prennent les commandes et leurs distances au marquoir. Les « Pink Ladies » recollent à plusieurs reprises, égalisent, mais jamais ne passent.  Il faut attendre 20-19 pour que cela devienne réalité. Mieux encore, les locales gèrent de main de maître la fin de set et donnent un dernier coup de butoir pour l’empocher (25-21).

Scénario identique au set suivant : les équipes se rendent coup pour coup et cette fois il faut attendre 23 partout pour que les 2 derniers points tombent dans l’escarcelle rose, le set se terminant par un ace !

Les locales mènent 2-0 et se garantissent de la sorte un point au minimum, leur troisième du championnat.

A ce moment, personne n’imagine toutefois qu’il n’y en aura pas d’autre…  Malheureusement.

Et pourtant, les « Pink Ladies »  reprennent sur les mêmes bases (6-2) ce 3ème set.  Mais sur une rotation les fautes individuelles s’accumulent sur plusieurs actions, plusieurs postes. C’est 6-9 et la confiance a étonnamment changé de camp. Le doute s’installe dans les rangs locaux. Par la formule des vases communicants, Michelbeke, lui, se reprend, retrouve de l’allant, évite les erreurs directes et s’appuie sur une réception plus stable.

Le public – encore présent en nombre en ce mercredi soir – voit les Noires flandriennes égaliser à 2 sets partout sans coup férir.

Fort du soutien continu et inamovible de leurs fidèles supporters, les locales redressent la tête dans le set décisif et les équipes se rendent mutuellement les side-out gagnants. Mais à ce jeu du « prêté pour un rendu » c’est l’équipe locale qui craque à 11-11 laissant les visiteuses clôturer une rencontre (12-15) que,  45 minutes plus tôt, elles ne pensaient sans doute pas empocher.

Belle (mais fluctuante) prestation de nos Pink Ladies qui marquent un troisième point dans ce championnat.   L’histoire d’un improbable retournement de situation repassant les plats mais cette fois à l’inverse du scénario contre Lendelede.  Au grand dam des nôtres.   Alea jacta est !

Aller à la barre d’outils