Long périple vers la mer du Nord pour nos « Pink Ladies » en vue d’y affronter Hermes Oostende, club au faite du volley belge : l’équipe locale, même si son début de championnat ne répond pas aux pronostics d’avant-saison, peut tout de même se targuer d’un titre de vice-championne et de vainqueur de la Coupe de Belgique l’an dernier !

Au terme de la rencontre, pourrions-nous conclure que nos Tchalou’s girls ont été le témoin (bien involontaire) du réveil ostendais dans ce championnat ?  En tout cas les chiffres plaident en la faveur de cette hypothèse.

Pourtant les hennuyères rentrent sans complexe dans la rencontre et font jeu égal (5-6) avant qu’un premier coup de semonce ne les ramène à une dure réalité : c’est 10-6 sur une unique rotation.

La suite ?  Tchalou se reprend mais ne peut combler cet écart qui perdurera jusqu’au terme de  la manche initiale.

Dans le second set, Tchalou répond présent à l’entame (0-2) mais Ostende gagne son side-out puis enchaine et enchaine encore les points sur une seule série de services de Biebauw sa passeuse internationale.  Les « Pink ladies » ne peuvent l’endiguer et se laisse submerger tant au marquoir qu’au moral. Ce dernier en prend un (gros) coup.

Après, l’équipe thulisienne n’est plus que l’ombre d’elle-même et n’arrive pas à reproduire son volley pourtant connu comme chatoyant, véloce et dynamique.  Les locales sont dans un fauteuil. Elles n’ont aucune difficulté à relever en défense les attaques visiteuses insuffisamment percutantes.  La contre-attaque ostendaise se veut efficace et se termine toujours à l’avantage des « Vertes ».

Les 2 derniers sets paraissent dès lors très longs pour les nôtres qui n’avaient pas encore vraiment pris l’eau de la sorte cette saison.  Mais cela fait aussi partie du dur apprentissage et de l’expérience à accumuler dans cette Ligue, faisant fi du niveau de l’an dernier où simplement paraître pouvait même se révéler parfois suffisant.  Ce temps là est révolu.

Malgré les heures consacrées, les sacrifices endurés et les progrès constatés, cela n’est pas encore payant. Le temps est (encore plus) au retroussement des manches et à l’abnégation.  Croyons y !           

Rendez-vous à tous les fidèles supporters ce samedi 23 novembre à 19.30 pour le match contre Oudegem. Pour faire de notre Shape’n Go Arena une antre que les adversaires doivent craindre et une citadelle qui se voudra imprenable ! 

 

Aller à la barre d’outils