Zoom: Tchalou – Namur

« Le travail se poursuit… »

Une semaine après une autoritaire victoire en terre aubeloise, ce retour au bercail, en la salle de Chapelle, s’annonce piègeux.   D’une part, il s’agit d’un derby francophone, contre un adversaire namurois « blessé » par un début de saison peu à la hauteur de ses prétentions et de ses qualités intrinsèques, d’autre part on sent que la pression ayant atteint un zénith voici une semaine à peine, il faut éviter un retour de balancier et toute décompression trop importante dans le chef des nôtres.

_DSC3581-1_crop

N’ayant finalement rien à perdre, dès l’entame les visiteuses namuroises tentent plus, tentent mieux… A l’image d’une rotation inédite testée pour l’occasion.  Et dans la manche initiale cela paie.  Nos « Tchalou’s girls » font face avec sérieux mais ne peuvent mettre la pression habituelle qui les caractérise : le triptyque service/bloc/défense n’est pas aussi efficace que de coutume.  Les Namuroises s’engouffrent dans cette petite brèche mais en vue de clôturer le set elles commettent quelques erreurs qui coutent ; nos locales trouvant, elles, une ouverture pour finalement émerger (25/23).

Rien de neuf dans le second set, la réception visiteuse tient toujours le choc ; en face nos défenses sont toujours moins assurées et, cette fois, Namur ne galvaude pas : 19/25. C’est un set partout !

Alors qu’en d’autres temps – et défunts championnats –, cela aurait pu être un coup d’arrêt, cette saison nos filles de Tchalou sont en mesure de puiser dans leurs acquis et ainsi réagir.  Les 2 manches suivantes sont abordées de la meilleure manière, avec sérieux et application.  Les services plus agressifs couplés à une défense et réception retrouvant son efficacité, il n’en faut pas plus pour dominer des Namuroises qui en ces 2 derniers sets ne peuvent tout simplement pas tenir dans la durée.   Les « Tchalou’s girls » clôturent 3-1, ajoutant 1 victoire – neuf de rang !! – et 3 points à leur escarcelle.

Décembre, difficile mois de la confirmation pour notre équipe A, est entamé de la meilleure façon, du moins via ces 3 points engrangés ; malgré une décompression somme toute… compréhensible.
Gageons que pour recevoir Blaasveld (8/12) et Haasrode (15/12), nos filles retrouveront le chemin qui leur sied : celui d’un volley conquérant et de feu !

Highlights

L’interview

La note humoristique 😉